Electrolab Il faut utiliser les choses comme elles doivent etre utilisees… ou pas !

12Juin/15Off

Enlarge your electronics lab

Posted by Eric

La zone « électronique » historique de Électrolab se voit désormais agrandie d’environ 25m² pour atteindre une surface de 100m². Les luminaires à LED bas profil sont déjà installés. Les réseaux électriques, informatiques et air comprimé seront mis en service dans les prochaines semaines. Entièrement réorganisé, ce véritable laboratoire d’électronique générale dispose de dix postes de travail « électronique générale », au lieu de huit précédemment.

Luminaires à LEDs

Luminaires à LEDs intallés dans l'extension de la zone électronique

T&M
Comme pour tout labo, étoffer et renouveler le stock d’équipements est une charge capacitive permanente. Et l’année 2015 sera incontestablement celle d’un chantier conséquent d’amélioration de l’équipement de mesure. Les matériels les plus anciens (parfois âgés de 50 ans) et ceux en panne qui requièrent trop d’heures pour être réparés seront progressivement remplacés par des appareils plus modernes et plus performants. A minima, chaque poste de travail disposera d’une alimentation de laboratoire, d’un oscilloscope et d’un générateur de fonctions. Deux autres paillasses situées dans la même salle sont dédiées au montage de composants électroniques miniatures appelés« CMS », acronyme de "Composants Montés en Surface" (en anglais « SMD »). Ces postes dédiés seront équipés de d’outillages spécifiques tel un système de placement manuel de composants, des loupes de table, des lunettes binoculaires, des fours à refusion et moult autres accessoires adaptés à la manipulation et au soudage de ces de minuscules composants.
Mais d’autres changements sont prévus dans l'actuelle zone électronique. Par exemple la paillasse dédié à l’électronique «haute fréquence» ainsi que le stock de rebuts informatique, sont déplacés en d’autres endroits du lab. De vastes étagères nouvellement installés sont désormais dédiées aux appareils de mesure à usage libre ou contrôlé.


Semiconductor storage

Outre des appareils de mesure, le lab glane depuis ses début des stocks anciens de composants électroniques. Pour le moment, cela a simplement été rangé sans pouvoir exploiter vraiment ce dont on disposait. En effet, un tel stock n'est exploitable que s'il est parfaitement inventorié et rangé de manière parfaitement organisé. Tout écart face à cette assertion rend le stock complètement inutilisable et sans valeur aucune. Pêle-mêle, il ne représente qu'un badwill au regard de la place de stockage indûment consommée.

Pour ariver à une situation saine, le maître mot s'appelle rationalisation. Chaque composant électronique est à identifier avant d'être rangé dans le tiroir adéquat pour que l'ensemble des composants identiques (même type, même référence, même technologie) se trouvent ensemble dans un endroit dédié parfaitement localisé. Le rangement "utile" de composants électroniques requiert ainsi de disposer d'un nombre conséquent de contenants. L'idéal étant les meubles de type Tiro Clas® ou des petits meubles à tiroirs plastiques miniatures. Par chance, la constitution au fil des années du stock de composants électroniques du lab s'est doublé d'un apport concomittant de petits meubles à tiroirs.
Bien que la tâche soit loin d'être passionnante, un petit groupe de personnes a pris ce challenge à bras le corps et passe des journées entières à recenser et ranger consciencieusement des centaines de composants afin qu’ils soient aisément accessibles pour l'ensemble des utilisateurs du lab. Leur engagement, leur persévérance et leur constante minutie dans ce travail laborieux se doit d’être saluée.

 

Casiers pour composants électroniques passifs. Vue en contre-plongée

Casiers pour composants électroniques passifs. Vue en contre-plongée

Casiers pour composants électroniques et accessoires divers

Casiers pour composants électroniques et accessoires divers

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Drawer power
Bien que l'on dispose d'une quantité relativement importante de petits tiroirs de rangement, il reste une étape d'importance avant de pouvoir s'en servir à nouveau : il faut tous les laver un à un. C'est passionnant ! Régulièrement, une campagne de lavage est organisée sur le parking du lab pour nettoyer un lot de deux à quatre cent tiroirs miniatures. Une fois rincés, le séchage se fait "au soleil" comme le montrent les images ci-dessous.

 

Séchage des boîtes et tiroirs de rangement

Séchage des boîtes et tiroirs de rangement

Séchage des boîtes et tiroirs de rangement

Séchage des boîtes et tiroirs de rangement

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Advanced electronics den
D'ici l'automne, on espère également pouvoir disposer de la nouvelle zone "électronique avancée" dont l'emplacement occupera une bonne partie de l'ancienne zone convi du lab V1. En effet, comme pour la mécanique, l'atelier d'électronque est scindé différentes zones adaptées au degré de complexité des projets et au niveau de compétences des utilisateurs. Si le plus grand espace de travail est dédié aux profanes en électronique, quelques arpents ont été dédiés aux bricoleurs avertis. Pour ces originaux, il faut des tables de travail plus larges et plus profondes, des appareils de mesure exotiques en grandes quantités, ainsi qu'un stock de composants électroniques spécifique tant récents qu'obsolètes. Des jeux d'accessoires particuliers sont également indispensables pour mener à bien les projets de conception ou de réparation les plus exigeants. Le rangement ne doit pas être en reste avec la présence d'armoires et de meubles à tiroirs en quantité suffisante, parfois dotées de propriétés antistatiques.

Ainsi, tels que le prévoient les plans du lab, la zone "électronique avancée" sera dotée de deux paillasses généralistes, une paillasse dédiée aux hyperfréquences et micro-ondes, et une autre orientée électrotechnique. Cette dernière a vocation à faciliter la réalisation d'essais de moteurs électriques et autres variateurs triphasés. Il convient d'admettre que la réparation récurrente de machines outils et d'appareils électroportatifs appartenant au lab justifie l'existence d'un espace de test dédié à ces équimements, doté de tous les accessoires et outils spécifiques requis pour les essais en toute sécurité effectués directement sur le secteur.

From the electronics lab to the clean rooms
Toutefois, la totalité de la mesure électronique avancée ne sera pas installée dans la zone décrite ci-avant. En effet, les mesures de haute précision et l'étalonnage tant pour les grandeurs physiques qu'électriques se fera spécifiquement dans la future salle grise, où la quantité de poussière, la température et idéalement l'humidité seront finement régulées. Si les moyens financiers nous le permettent, on envisagera même une isolation électromagnétique de la salle grise, telle une cage de Faraday.
Le planning actuel prévoir de mettre en oeuvre cette salle grise et la salle blanche de classe 1000 mitoyenne en 2016. Mais d'ici là, on aura certainement l'occassion d'affiner nos exigeances sur ce que l'on voudra réellement construire. Le fait de laisser un peu de temps avant de s'y lancer permetta en outre de profiter d'une éventuelle récupération de matériel dans ce domaine, sachant que l'on dispose déja d'une partie du système d'ultra-filtration de poussières. Si des industries ou des organismes démantèlent ce genre de matériel très spécifique, on est – comme d'hab – largement preneurs.

3Juin/15Off

Have a drink, soon !

Posted by Eric

Pour celles et ceux qui ont eu l’occasion de visiter récemment les locaux de l’Électrolab, ils ont pu constater qu'une bonne partie de l’espace convivial est déjà aménagé. Tables, chaises et triclinums moelleux rendent la pause agréable et l’en-cas festif. Bien entendu, quelques raffinements seront encore ajoutés dans les prochaines semaines. Par exemple, les experts en réseaux informatiques haut débit du lab ont finalisé la qualification de petites prises murales à quatre ports Ethernet POE du plus bel effet que l'on commence à installer en zone conviviale et un peu partout ailleurs. Ces modules sont reliés aux commutateurs (switch) Ethernet du lab par fibre optique. L'Électrolab étant par nature un environnement industriel, l'immunité électromagnétique intrinsèque des liaisons par fibre sont évidemment bénéfiques pour maximser la fiabilité de l'infrastructure réseau.

Bloc de quatre prises Ethernet POE

Bloc de quatre prises Ethernet POE

 

Barbares au bar
L’espace convivial sera à terme animé à partir du bar, idéalement situé en son centre. Sa construction avance sereinement : une fois les murs tombés à mi-hauteur pour la future pose d’un zinc en zinc, le sol a été meulé afin d’amenuiser une bosse d’un centimètre de hauteur présente sur une surface d’environ 3 m². Une telle excroissance s’avère pénalisante pour la pose de carrelage. Cette surépaisseur existe probablement depuis le coulage de la dalle de béton, voici quelques dizaines d’années. Il y a donc prescription 🙂 ). Mais cette bosse doit quand même disparaître !
Eu égard aux innombrables problèmes que nous a causé la dalle de sol de notre local – détaillés extensivement sur plusieurs articles de ce blog – résorber un problème ponctuel de planéité édiaphique est l’affaire d’une heure de travail pour les spécialistes es sols du lab. Deux mètres plus loin, c'est une lacune qui a été comblée par ragréage. L'effort consenti pour avoir un sol plat facilite grandement la pose du carrelage.

Carrelage du bar

Carrelage du bar

Entièrement élaboré par nos virtuoses du placoplatre©, le « haut de bar » est moderne et sans fioritures particulières. Un coffre identique est en cours d’installation au-dessus de la seconde ouverture, en direction de la zone méca. D’ici l’été, il reste encore moult travaux à accomplir pour in fine, disposer d’un bar (« des sciences », donc sans alcool 🙂 ) digne de notre hackerspace. Avant de pouvoir y lever le coude, il faudra encore de nombreux bras pour le réaliser : maçonnerie, faux-plafond, électricité, éclairage, eau courante, évacuation, menuiserie, peinture, serrurerie, réseaux informatiques et domotique sont déjà planifiés.
Pour que dans un avenir pas si lointain, vous puissiez commander une consommation au bar de l’Électrolab, venez nombreux pour nous aider à le construire !

Pose du haut de bar

Pose du haut de bar

Haut de bar terminé avec son éclairage intégré (spots 12V), entièrement fabriqué sur mesure

Haut de bar avec éclairage intégré (spots 12V), entièrement fabriqué sur mesure

 

 

 

 

 

 

 

 

Job creation for daytime opening
Depuis les débuts, les horaires d'ouverture des locaux sont cantonnés aux mardi et jeudi soir, faute d'administrateurs disponibles en journée. La présence de permanents a toujours été souhaitée pour concrétiser la possibilité d'étendre la période d'ouverture. L'association dispose désormais d'une assise suffisante permettant de concrétiser l'embauche de notre première salariée. Depuis début janvier 2015, Éléonor vous accueille pendant les jours de la semaine selon des horaires indiqués dans le menu "Calendrier" de cette page Web. Demandez-lui conseil pour les inscriptions, les formations, les locations de salles et plus généralement les activités de l'association et l'état d'esprit qui l'anime. Notre salariée intervient également activement dans l'administration générale, le design et l'animation des sites Web et wiki ainsi moult autres actions au service de l'ensemble des membres. N'hésitez pas à la solliciter!

Notre hackerspace manager Éléonor montre sa grande capacité d'autodérision

Notre adorable hackerspace manager Éléonor nous fait une démonstration de sa grande capacité d'autodérision. En arrière-plan la fraiseuse CNC 4 axes

 

Embroidery as DIY
Parmi les nouveaux domaines d'activités du lab se sont greffés dès 2014 la fonderie et la couture. Ainsi, des actions de formation à la confection (niveau débutant) ont été mis en place. Mais certains membres ont aussi à coeur de restaurer des machines à coudre anciennes voire les modifier significativement pour étendre leurs fonctionnalités. Les images ci-dessous présentent une machine à coudre classique qui a été numérisée pour la transformer en brodeuse. Un très bel exemple de ce qu'il est possible de réaliser en seulement deux jours avec les moyens mis à disposition par l'Électrolab.

Embroiderer_proto1_01

Au second plan, la machine à coudre modifiée en brodeuse. On distingue aisément le moteur pas-à-pas et la vis à billes assurant le déplacement du cadre porte-tissus

Embroiderer_proto1_03

Première broderie réalisée avec la brodeuse CNC prototype présentée ci-dessus : concept validé !

En fait, ce petit hack n'était qu'en réalité qu'un démonstateur de faisabilité (un Proof Of Concept en anglais). Les mêmes bricoleurs s'affairent désormais à concevoir un second prototype nettement plus performant.

 

Ironing system MKII
À défaut de disposer d'une machine de repassage à commande numérique :), le repassage des rouleaux en coton de notre essuie-mains – déja présenté dans ces colonnes – s'est encore amélioré. Les crampes au poignet dues au maniement prolongé du fer à repasser ne sont plus de mise. Un support hautement perfectionné fabriqué avec quelques vis et des tasseaux de bois permet désormais de maintenir le fer à repasser sur la planche, pendant que l'on enroule le tissus.

Seconde version du système de repassage pour le tissu coton de l'essie-mains. Notez la présence d'une véritable table à repasser

Seconde version du système de repassage pour le rouleau de tissu en coton de l'essuie-mains.
Notez la présence d'une véritable table à repasser

Dans la version 3 du système, on intègre le lave-linge et la machine à repasser directement dans l'essuie-mains 🙂

26Avr/15Off

Third Box Available

Posted by Samuel Lesueur

Comme vous le savez, l'Electrolab V2 accueille deux sympathiques startups en son sein pour leur permettre de mener à bien leurs projets dans de bonnes conditions.

En plus des bureaux et des aménagements classiques d'une pépinière d'entreprise (accès 24/7, internet très haut débit, espace de détente convivial, salles de réunion, machine à café etc) elles bénéficient (après formation et sur réservation) de l'accès aux équipements dont le lab dispose ce qui leur permet de prototyper facilement leur projet à bas coût et de manière efficace.

Actuellement, Risebox et Immersive robotics sont hébergés au lab, mais nous venons de mettre la touche finale au troisième box, qui est désormais disponible à la location !

Le troisième box entreprise de l'Electrolab, maintenant disponible à la location !

Le troisième box entreprise de l'Electrolab, maintenant disponible à la location !

Il a été entièrement refait à neuf, sécurisé, isolé, repeint, électrifié, éclairé, chauffé, ventilé, moquetté et meublé avec amour... il n'attend que vous 😉

Si vous souhaitez louer cet espace de 55 m² pouvant recevoir jusqu'à 8 personnes dans un lieu unique pour y développer votre entreprise, n'attendez pas ! Contactez nous rapidement, il ne nous en reste qu'un seul !

19Mar/15Off

Mechanic workshop revival

Posted by Eric

Du temps de l’Électrolab 1.0 et ses vastes^^ 150m², l’une des pièces de 25m² était dédiée à la mécanique. Elle accueillait les machines-outils conventionnelles (tour et fraiseuse) deux petits routeurs CNC (Charly et ID Conception) une scie à ruban pour métal et un établi. Autant dire que le confort était du style spartiate et il fallait éviter de travailler sur des pièces de grande taille sous peine de monopoliser l’ensemble de l’atelier.
Depuis environ six mois, ce petit atelier de mécanique a été démantelé et les machines qui s’y trouvaient ont été mises en stockage : il n’était donc plus possible de s’en servir.

Après un premier lot de travaux d’aménagement qui se termine sereinement – bien que cela n’aille jamais assez vite – de nouvelles zones entrent progressivement en chantier.
C’est notamment le cas de l’atelier de mécanique générale dont l’aménagement a débuté en février 2015. Semaine après semaine, on y installe exclusivement les machines-outils lourdes, tant conventionnelles que CNC, dans un espace dix fois plus vaste que précédemment. Le routeur Charly et la scie à métaux n’y ont plus droit de cité : ils sont placés respectivement en « méca légère » et en zone stock.
La nouvelle zone mécanique est désormais suffisamment grande pour que l’on puisse accéder – et c’est plus que souhaitable – de tous côtés des différentes machines, facilitant ainsi leur maintenance et les actions de nettoyage. De vastes étagères et meubles accueillent les outils et accessoires indispensable pour réaliser des usinages de qualité honorable. Dix mètres linéaires d’établis lourds sont également prévus afin de permettre aux bricoleurs aguerris de travailler dans des conditions optimales.
Dès maintenant, la zone mécanique est déjà utilisable en mode dégradé même s'il reste encore de nombreux travaux à réaliser d’ici l’été : éclairage général et ponctuel, courant triphasé et air comprimé sont à installer. Sans compter les indispensables révisions ou réparation de machines.

Nouvelle zone mécanique. Tour et fraiseuse conventionelle

Nouvelle zone mécanique. Tour et fraiseuse conventionelle

Nouvelle zone mécanique. Vue sur les machines-outil CNC

Nouvelle zone mécanique. Vue sur les machines-outil CNC

 

 

 

 

 

 

 

 

En effet à l’Électrolab, chaque membre est à la fois utilisateur et contributeur : la maintenance et la remise en service des machine est à la charge des adhérents. Maîtrisent-ils parfaitement ce domaine de spécialiste? Absolument pas, mais ce n’est pas une raison valable ou suffisante pour s’en affranchir. Patiemment, méticuleusement, ils apprennent à se débrouiller dans cette activité si particulière en se documentant sans cesse et en se renseignant auprès de professionnels et de sachants. Cette démarche éminemment (auto-)formatrice est grandement encouragée dans notre association. Celui qui ne sait pas a un objectif clair : défricher, découvrir, apprendre sans cesse pour se familiariser avec de nouveaux domaines, métiers et équipements.

FANUC A06B-6055-H206

Y'a un fil qui n'est pas branché au bon endroit. Nan j'déconne !

C’est de cette culture technique et scientifique sans cesse élargie qu’émergent les projets les plus innovants et les produits les plus performants.
Maîtriser les équipements de la zone mécanique est de mise pour tout mécatronicien ou roboticien. C’est aussi un atout indéniable pour tout bricoleur un tant soit peu expérimenté. Et ce bricoleur, cela pourrait être vous !

 

Trashcan lamps (Fiat lux purgamen)
Dans ses fréquentes actions de récupération, qui permettent d'équiper nos locaux de 1500m² à un coût compatible avec les moyens modestes de l'association, le lab a pu disposer de quelques luminaires HQI initialement destinés à une installation dans un faux-plafond. Les ampoules à décharge de type HMI ou HQI ont l'avantage de consommer peu, de fournir un éclairage blanc proche de la lumière du jour et – ce n’est pas à négliger – restituent une forte intensité lumineuse. Ces luminaires spéciaux se trouvent fréquemment dans les vitrines, les magasins d'alimentation et de vêtements car leur IRC élevé garantit un rendu fidèle des couleurs.
Les spécialistes de l'éclairage du lab s’interrogeaient sur l’endroit idéal pour mettre en service ces luminaires circulaires aux qualités indéniables, mais qu'il est complétement irréaliste d'installer dans un plafond en béton vibré, comme celui qui surplombe l’ensemble de nos locaux.

Prenons par exemple notre nouvelle et vaste entrée principale, qui mérite – comme toute entrée qui se respecte – de disposer d'un éclairage puissant et moderne. Pour baigner la surface disponible d’une lumière abondante et douce, rien ne vaut un éclairage indirect, c'est-à-dire pointant vers le plafond en se servant de ce dernier comme réflecteur. Reste à transformer les luminaires HQI encastrables dont nous disposons pour permettre leur installation en saillie.
Après d’interminables secondes de réflexion, la combinaison d'une poubelle métallique de salle de bains et d'une suspente de faux-plafond permet de créer un luminaire mural moderne et bien entendu, totalement ininflammable. C’est un hacking d'objets très simple réalisé dans la plus pure tradition de l'Électrolab : concevoir exactement ce dont on a besoin à partir d'objets existants déjà en notre possession.

Luminaire HQI DIY

Luminaire HQI DIY

 

Dry environment
Les visiteurs ou nouveaux membres sont toujours impressionnés par les moyens immédiatement ou potentiellement disponibles à l'Électrolab. En effet, si tous les équipements ne sont pas opérationnels, c'est par ce qu'il convient parfois de trouver les premiers membres qui auront à s'en servir 🙂 Ceux-ci vont préalablement investir un peu de temps pour remettre en service un appareil qui bénéficiera in fine à l'ensemble des adhérents. Ces actions de maintenance/mise en service ont toujours été un facteur d'intégration remarquable et sont consubstantielles à la qualité de membre de l'association. Bon nombre de ces équipements nous ont été donnés – car anciens et dépassés – ou éventuellement acquis pour une somme modeste. Indéniablement, ils ne sont pas "dernier cri". Mais faut-il pour autant les mettre au rebut alors que leur utilité est avérée, si l'on est pas trop exigeant?
Pour illustrer cette réalité, il est possible d'évoquer la zone d'impression 3D qui a été récemment équipée d'une étuve de déshumidification ayant nécessité quelques heures de travail pour sa remise en service. Entièrement fabriquée en acier inoxydable, on y stocke désormais les bobines de fils plastique destinées aux imprimantes 3D du lab. En effet, les cadors de l'usinage additif savent depuis belle lurette que la plupart des plastiques absorbent une faible quantité d'humidité (quelques pourcents), ce qui modifie de manière défavorable la qualité d'impression.
L'optimisation du processus FDM passe donc naturellement par le stockage des consommables en atmosphère à humidité contrôlée. De nombreux particuliers disposant d'imprimantes 3D stockent leurs rouleaux de fil dans des récipients fermés avec du riz qui absorbe l'humidité, et cela fonctionne très bien. Au lab nous disposons d'une étuve adaptée qui ne nous a rien coûté. Autant s'en servir à bon escient 🙂

 

Étuve à humidité contrôlée, au-dessus une Reprap Mendel

Étuve à humidité contrôlée, au-dessus une Reprap Mendel

Stockage des fils plastiques

Stockage des fils plastiques

 

 

 

 

 

 

 

 

Ironing system
L'installation récente et attendue d'un essuie-mains à tissu continu en coton dans les toilettes a néanmoins posé un problème d'intendance difficilement évitable. Une fois le rouleau de tissu consommé, il faut...le laver 🙁 Dans les entreprises et institutions, c'est bien évidemment un prestataire qui assure le chargement des essuie-mains et du nettoyage du rouleau de tissu usagé. Ces services "all inclusive" sont de fait réservés à des professionnels qui ont les moyens de les payer. L'Électrolab ne disposant pas d'une telle puissance financière, le lavage, repassage et roulage des tissus de l'essuie-mains se fait en interne par des membres 🙂
Si l'action de repassage ne requiert pas d'être diplômé BAC+8, il reste toutefois à résoudre le délicat problème de l'enroulage des 35 mètres de tissus. L'idéal étant bien évidemment d'enrouler ce long ruban au fur et à mesure de son repassage.
Afin d'être entièrement autonome, notre préposé à cette tâche stratégique a imaginé et mis en service un système d'enrouleur électrique actionné par pédale. Il comprend même un frein par injection de courant, évitant ainsi au repos, le déroulement intempestif du tissu. Le détail de l'installation vous est présenté visuellement dans l'image ci-dessous.
Rien que pour voir fonctionner régulièrement ce mécanisme, on ira se laver les mains deux fois plus souvent!

Enrouleur électrique pour tissus d'essuie-mains

Enrouleur électrique pour tissus d'essuie-mains

22Jan/15Off

Que s’est-il passe ce soir a l’Electrolab ?

Posted by jnat

Premier compte rendu de soirée de 2015 et déjà beaucoup d'activité ! Nous avons eu le plaisir d'accueillir de nombreux membres. Voici une partie des activités menées pendant cette soirée.

Le travail sur l'impression 3D est toujours un pôle d'activité où les cerveaux sont en ébullition. Calibrages, tests, peaufinage, tout le monde met la main à la pâte.

L'impression 3D, toutes générations confondues

L'impression 3D, toutes générations confondues

Le département IT se casse la tête sur l'infrastructure informatique du Lab.

Une réflexion intense...

Une réflexion intense...

Jojo et Gilles travaillent, dans la joie et la bonne humeur, sur un système d'odométrie avec des Legos. Le système permettra de régler des servomoteurs destinés à être intégrés dans un hexapod de leur fabrication.

Comment fabriquer un système d'odométrie pour calibrer des servos... avec des legos...

Comment fabriquer un système d'odométrie pour calibrer des servos... avec des Legos...

Après quelques quelques mois d'inactivité, CharlyRobot est réinstallée. Agrémentée d'un double écran pour plus de confort, elle a permis à Patrick d'usiner un petit boitier pour un projet domotique.

Notre fidèle CharlyRobot reprend du service et est opérationnel !

Notre fidèle CharlyRobot reprend du service et est opérationnelle !

Charly robot a l'ouvrage !

Charly robot à l'ouvrage !

Cette liste n'est bien sûr pas exhaustive. Envie d'en savoir plus ? Et si vous passiez nous voir ?

12Déc/14Off

Merry Christmas 2014

Posted by Eric

C'est bientôt le temps des fêtes de fin d'année et leurs cadeaux associés. Sans aucune appréhension pour l'originalité et la débrouille, les membres de l'Électrolab ont choisi d'être les concepteurs et artisans de leur propre cadeau de fin d'année. Un cadeau collectif qu'ils s'offrent d'ailleurs à eux-même! Celui de construire et d'aménager leur propre hackerspace en taille XXL en privilégiant la récupération et la rénovation afin de limiter au maximum les dépenses d'investissement : c'est l'Électrolab 2.0.
Dans l'immense maelström que constitue un chantier de cette envergure, on entrevoir désormais la fin des travaux de la première phase (environ 750m² sur 1500m²) pour février-mars 2015.
À ce jour, trois mille heures d'études suivies de douze mille heures de travaux ont déjà été consacrés pour détruire, construire et aménager plusieurs nouvelles zones de nos locaux, dont quelques-unes vous sont présentées en images sur ce blog.

Living in a box

Les deux box "entreprise" sont désormais entièrement aménagés et opérationnels. Des meubles de bureau – principalement dans les tons taupe et mauve – ainsi que de la moquette en dalle y ont été installés. Les locataires peuvent bien entendu aménager l'espace comme bon leur semble, puisqu'il s'agit d'un lieu privatif. Chaque box est couvert par le wifi, dispose de prises réseau Ethernet et secteur 230V et 400V triphasé.  La sécurité et le confort ne sont pas oubliés avec la présence d'un système de détection incendie, d'un BAES, d'un chauffage et d'une VMC. Ces nouveaux espaces sont dédiées à des entreprises naissantes et startups qui souhaitent disposer – en location – de bureaux séparés sur des périodes de plusieurs mois. Les locataires adhèrent conjointement à l'association Électrolab par une cotisation dédiée aux personnes morales afin de pouvoir utiliser les équipements des différentes zones d'activités de notre local.
Nous souhaitons beaucoup de réussite à la première structure qui a pris cette semaine possession d'un box entreprise et espérons que le concept unique de bureaux + ateliers et laboratoires équipés que fournit l'Électrolab à de jeunes entrepreneurs soit une réponse novatrice et adaptée à la création d'entreprises dans le domaine industriel et technique.

Box entreprise 1

Box entreprise 1

Box entreprise 2

Box entreprise 2

 

Coworking

Dans le même esprit que les box entreprises, un espace de coworking de huit places est en cours de finition. Il permettra à des entrepreneurs de louer sur des périodes plus brèves un ou plusieurs bureaux dans un espace partagé type "open space". Pour ces locataires également, l'accès aux différents équipements du Lab leur permettra de concevoir et d'innover dans d'autres domaines que le seul génie logiciel ou les applications Web (pour lesquels un bureau et un ordinateur suffisent 🙂 ). Les startups locataires œuvrant dans les domaines de l'électronique, de la mécanique, de la physique, de la chimie, de la robotique et d'autres domaines encore, pourront immédiatement tirer parti des ressources de l'Électrolab. Alors oui, les outils et machines disponibles ne sont pas forcément "dernier cri", mais elles sont dans bien des cas suffisantes pour la validation de concepts et l'élaboration de prototypes en prévision d'une commercialisation future. Concernant les besoins très spécifiques ou pointus auxquels le Lab ne saurait répondre, l'entrepreneur locataire aura tout loisir de solliciter les industriels et prestataires du 92 ou des départements avoisinants pour un conseil ou une réalisation sur mesure.
Les travaux dans la zone coworking sont quelque peu retardés pour cause de rupture de stocks chez notre fournisseur d'éléments de plafonds suspendus. Mais on espère que la situation se débloquera dans les toutes prochaines semaines, permettant ainsi de débuter la location de bureaux en espace partagé.

Espace de travail  "Coworking" encore en travaux

Espace de travail "Coworking" encore en travaux

No support please, we're english

Que ce soit pour les membres "particuliers" comme pour les personnes morales adhérentes, ou même des tiers et structures externes à l'association, l'Électrolab ne propose pas et ne prévoit pas de proposer de prestations de conseil ou de service de sous-traitance. Si un service de "conseil" a été retenue par d'autres structures de la région parisienne, l'Électrolab reste fidèle à l'esprit des fondateurs du lieu qui souhaitent privilégier le faire par soi-même pour apprendre et comprendre. Cela n'empêche pas l'existence d'une forme d'entraide désintéressée entre membres. Mais dans le cas général, aucun membre ne fera le projet d'un autre, que ce soit à titre gracieux ou onéreux. La très grande majorité des membres ont une liste de projets personnels en attente si longue qu'ils ne peuvent simplement pas répondre à la sollicitation d'un tiers, sans dé-prioriser leurs propres chantiers.

New entrance

L'extension considérable de la surface des locaux imposait de disposer d'une entrée spacieuse et plus centrale par rapport à l'aménagement général des différentes zones. La nouvelle entrée a été mise en service récemment et ses caractéristiques permettent aux personnes de passer par une porte simple tout en laissant a possibilité d'ouvrir en grand pour le déplacement de palettes ou d'équipements imposants. Bien entendu, l'automatisme qui pilote la porte d'entrée a été conçu par des membres.

Porte d'entrée principale

Porte d'entrée principale

 

Couches and sofas

Une fois passé la porte d'entrée, vous vous retrouvez dans le nouvel espace "convi". Pour son aménagement, le même concept que pour la première version du Lab a été conservé. Fauteuils, canapés moelleux et tables pour discuter autour d'un verre sont d'ores et déjà installés. Le fonds documentaire du Lab (magasines et livres) sera en accès libre sur place. Un bar "des sciences" (donc forcément sans alcool:) sera opérationnel au premier trimestre 2015 pour étancher les soifs et sustenter les petites faims. Bien entendu, l'accès au wifi, à des prises Ethernet et secteur en nombre est prévu pour geeker en toute quiétude, sans risquer un pitoyable blackout pour cause de batterie déchargée.

Zone "Convi"

Zone "Convi"

 Train your brain

Le partage du savoir et des connaissances est une valeur forte de l'association Électrolab. D'ores et déja, une première salle de formation de dix places accessible à tous est immédiatement opérationnelle. Les formateurs qui voudront la louer pourront y dispenser toute sorte d'enseignement magistral ou théorique. À moyen terme, cette salle se verra dotée d'un système de visioconférence afin de permettre la tenue de présentations interactives ou de réunions à distance. Les entreprises et startups hébergées à l'Électrolab sauront sans aucun doute profiter de telles fonctionnalités. À noter également qu'une seconde salle de formation réservée aux membres sera mise en service ultérieurement.

Salle de formation 1

Salle de formation 1

Projects room

La zone projets est le cœur de l'Électrolab. C'est un open space dédié à l'élaboration et la réalisation des projets (CAO, planning, conception, test). Les bureaux installés sont équipés d'ordinateurs sous SE Linux. Mais libre à vous d'amener votre propre PC ou Mac. Chaque membre trouve dans cette zone un espace de rangement qui lui est personnel. Quelques menus outils et des tables de travail spécifiques (bras robot, couture) complètent l'aménagement. À partir de ce lieu, il est d'ores et déja possible de passer en zone convi, élec, méca light, et impression 3D.

Espace projets

Espace projets

Tiroirs personnels de stockage pour membres. Et non, vous n'avez pas la berlue, les tiroirs sont bien inclinés.

Tiroirs personnels de stockage pour membres. Et non, vous n'avez pas la berlue, les tiroirs sont effectivement inclinés!

 3D printer lab

La fabrication numérique est le crédo actuel du ban et l'arrière ban des décideurs et autres leaders d’opinion. Même si certaines technologies d'usinage additif ont vu le jour il y a déjà cinquante ans, la récente démocratisation de ces procédés impose que le Lab leur réserve un espace dédié à la mesure de cet engouement. Pour le moment, la pièce "impression 3D" sert à au montage et la mise en service de nouvelles machines de type Reprap. Au fur et à mesure de son équipement, ce local permettra la mise à disposition de machines à procédé FDM (plastique fondu) pour l'impression en libre-service de pièces 3D.

Zone "impression 3D"

Zone "Impression 3D"

Basic mechanics workshop

Les membres historiques de l'Électrolab ont toujours eu un petit faible pour les machines outil de grande taille. Toutefois pour certains profanes, ces "bécanes" ne sont pas forcément aisées d'accès et il est légitime d'avoir quelque appréhension à s'en servir. Une séparation nette entre les travaux d'usinage et la petite mécanique (scier, percer, découper, assembler, visser) s'imposait d'elle-même. La zone "méca légère" est conçue pour tous les travaux basiques et sera le paradis des profanes du bricolage. Bien que son aménagement soit encore en cours, elle est déjà opérationnelle et les membres l'utilisent intensivement. Les prochaines améliorations prévues sont la pose d'un sol époxy industriel ainsi que l'ajout d'établis et de rangements plus fonctionnels.

Zone "méca light"

Zone "Méca light"

 You can't do that Dave

Comme tout vaisseau intersidéral qui se respecte, notre hackerspace dispose de son propre ordinateur central HAL. Il assure la gestion complète du système domotique mis en place dans nos locaux. Evidemment, la visualisation des principaux paramètres peut se faire à distance, via un plan interactif qui permettra également une présentation dynamique de chaque pièce et de ses contenus.
De même, en déplaçant un curseur "Timeline" situé en base de page, il sera possible de remonter le temps jusqu'au Big-bang originel ayant engendré le Lab. Une véritable odyssée!

Câblage du système domotique

Câblage du système domotique

 Dancing on the floor

Le sol a toujours été un chantier difficile à gérer dans notre local. Il a fait l'objet de plusieurs batailles du rose et autres actions complexes, requérant souvent du matériel lourd. Une fois assaini, on choisit selon les endroits de poser de la moquette en dalles, du carrelage ou simplement une couche de peinture. Ce dernier procédé est notamment privilégié dans les zones très sollicitées tel que l'entrée principale, la zone "mécanique légère" etc. Mais pour que la peinture tienne, il faut préalablement meuler la dalle de béton, puis enduire d’une couche de primaire d'accrochage de notre fabrication qui assure une cristallisation en surface. La peinture à proprement parler est du type "résine époxy industrielle" adaptée aux déplacements de charges lourdes et résistant à la plupart des huiles et solvants. Usuellement, la pose de sols industriels requiert l'intervention d’entreprises spécialisées. Heureusement – car cela permet de grandement limiter les dépenses – certains membres de l'Électrolab se sont improvisés "techniciens de surface" pour mettre en œuvre ce procédé avec un résultat d'une qualité tout à fait honorable, eu égard à l’absence totale d’expérience préalable dans ce domaine.

Moquette en dalles

Moquette en dalles

Essai de pose de peinture epoxy pour sol

Essai de pose de peinture époxy pour sol

Carrelage en cours de réalisation

Carrelage en cours de réalisation

 

Les projets du Lab et les autres

Outre l'aménagement des 1500m² de locaux, qui est LE projet collectif de tous les membres, l'association promeut régulièrement quelques projets ciblés qui sont soit utiles à la structure soit mettent en avant les savoir-faire des membres. En 2014, le projet fonderie ainsi que le robot pour la coupe de robotique ont été réalisés dans ce cadre. En 2015, l’un des projets du Lab sera la réalisation d’une découpeuse laser CO2 de 100W dédiée à la découpe de plastiques, mousses et bois fins.

Modification d'une machine Pick n' Place en découpeuse laser 100W

Modification d'une machine Pick n' Place en découpeuse laser 100W

Pour tous les autres projets, les membres agissent en leur nom propre et l'association se limite à leur mettre à disposition – sur place dans ses locaux – des outils et des équipements. On vérifie simplement que l'emploi des outils de l'association ne crée pas un risque pour les personnes et ne conduise pas à la destruction du matériel, ce qui est toujours fâcheux car pénalisant pour les autres adhérents. Enfin, rappelons également que le partage des ressources (outillages, machines) impose qu'elles ne soient pas monopolisées pour de la production en série. L'Électrolab est et reste le temple du prototype.

Come on everybody !

Pour le bien-être des bricoleurs en herbe, nos nouveaux locaux 2.0 sont désormais éclairés quand il le faut et chauffés en hiver! Venez à l'Électrolab, vous y serez surement plus à l'aise pour bricoler que dans votre garage ou votre séjour, surtout si le sapin de Noël occupe pendant six semaines une place non négligeable. Vous pourrez y réaliser vos projets les plus sages ou les plus ambitieux. Les visites ont lieu le mardi soir, sur inscription préalable ici.
Enfin, si vous souhaitez soutenir notre projet, n'hésitez pas à nous faire un petit cadeau sous forme de don sur ce site.

Bonnes fêtes à toutes et à tous.

23Oct/14Off

The rose colour battle III

Posted by Eric

Les "batailles du rose" sont consubstantielles à l'existence de l'Électrolab. Le troisième épisode de cette saga "planétaire" vient de se dérouler récemment. On a gardé les mêmes acteurs, mais évidemment le scénario a été écrit avec soin, afin que les fans - dont vous faites partie, cher lecteur - soient à nouveau bluffés par ce nouvel opus. Mais rappelons déjà - en deux chapitres - ce qui s'est passé précédemment.

The early days

En des temps immémoriaux :), lorsque l'Électrolab n'était composé que d'un groupuscule d'inconnus qui ne se connaissent pas entre eux, leurs premiers faits d'armes furent racontés de génération en génération par tradition orale. Du peu d'informations disponibles, un événement marquant appelé "bataille du rose" a pu être identifié comme étant fondateur du "team spirit" des membres du Lab, qui - aujourd'hui encore - se perpétue vaillamment et permet de construire à coût minimal l'Électrolab 2.0, un hackerspace de 1500m² situé tout près de Paris.

La "bataille du rose" est une guerre sans merci contre des puissances maléfiques qui tentent d'amadouer les humains en coloriant tout en rose. Le pouvoir de ces nuisibles se limite toutefois à souiller le sol par une couleur rose prononcée. Il n'empêche que l'élimination de cette infamie, première "bataille du rose" était franchement héroïque. Les images visibles dans cet article sont issus d'une reconstitution historique : les cameras full HD « Go-Pro » n'existaient pas en ces temps-là.

The second time

Dès que la possibilité d'agrandir nos locaux sur le site existant fut confirmée, une nouvelle "bataille du rose" s'est déroulée début 2014, avec un sol tout aussi pollué mais avec - cette fois-ci - des armes très sophistiqués. Hélas elles étaient limitées à des surfaces de tailles moyennes (~ 100m²) mais avaient en contrepartie l'avantage de garder l'environnement "respirable" pendant toute la durée des travaux. Les autres zones n'ont été que très localement empoussiérées.

The third battle

Voyant le coté rose de la force perdre du terrain, les preux guerriers de l'Électrolab reprirent les armes pour conquérir de nouveaux territoires. En ce mois de septembre de l'an de grâce 2014, notre forgeron Kikloutou nous livra un nouvel engin de guerre adapté aux très grandes surfaces. Munis de ses outils sacrés acheté à prix d'or aux marchands ambulants venus de l'empire de la dynastie Jin, 500m² ont été pacifiés en un seul week-end. Par chance, ces nouveaux territoires étaient moins emprunts de rose que les zones conquises précédemment. Le malheur, c'est que notre forgeron a sous-dimensionné l'avaleur de spectres nécessaire à l'engin de guerre ce qui fait qu'un nouvel hiver nucléaire s'est abattu sur l'ensemble du Lab. Les particules les plus fines ont toutefois pu être capturées et la poussière blanche qui s'est déposée partout nécessitera un nettoyage certes important, mais pas insurmontable.

Ponceuse pour sol, grand modèle

Ponceuse pour sol, grand modèle

Poussière déposée après le ponçage du sol

Poussière déposée après le ponçage du sol

 

 

 

 

 

 

 

Towards a total domination

Le royaume de l'Électrolab s'est désormais significativement étendu. Il reste encore une zone d'irréductibles nuisibles qui colorent en rose une surface de 300 m². Les stratèges du Lab ont déjà prévu de leur faire rendre gorge avant la fin de l'année. La date fatidique est bien entendu gardée secrète. Seul le forgeron est au courant puisqu'il devra nous livrer d'ici là un avaleur à la mesure de nos besoins, ce qui nous évitera de subir un troisième hiver nucléaire.

Building the castles

Sur les territoires enfin vierges, les intendants du Lab ont immédiatement cloisonnés l'espace pour l'organiser de manière rationnelle en respectant à la lettre les plans définis par le grand conseil. La fée électricité fut mise à contribution pour éclairer les recoins les plus obscurs du royaume.

Enfin, la caste des agenceurs entre en action pour installer tables et bancs pour les plus fastueux banquets de nos vaillants guerriers et les plus excentriques projets de nos mestres.

Mur en blocs béton

Mur en blocs béton

Mur en plaques de plâtre

Mur en plaques de plâtre

Et la lumière fut!

Et la lumière fut!

Espace projets

Espace projets

Tackling the tide

Pour lutter contre les envahisseurs, une nouvelle douve fut construite sous le pont-levis ouvrant sur le monde au-delà du « Mur ». Les fontainiers du Lab proposèrent une géométrie adaptée aux inondations sévères régulièrement engendrés par les éléments déchaînes et les forces fortes a(d)verses.

Caniveaux servant à limiter les effets des inondations

Caniveaux servant à limiter les effets des inondations

Teardown

De nombreux murs sont déjà tombés et des actions de démolition ou démontage ciblées sont encore effectuées fréquemment au fur et à mesure que les zones sont aménagées. Dans l’absolu, il est préférable de tout démonter avant de reconstruire. Mais parfois, les priorités et le fait que les outils adéquats ne sont pas immédiatement disponibles remet en cause ce principe. Pour autant, l'avancement des travaux suit un planning - certes dense- mais globalement respecté, établi par périodes d'environ six semaines.

Tronçonnage de poutrelles en acier

Tronçonnage de poutrelles en acier

 

Rebuild

Dans d’autres zones de l’Électrolab, la reconstruction et l’aménagement battent leur plein. Bien qu’aucun membre ne soit vraiment spécialisé dans les corps de métiers requis pour rendre cet espace viable, la mise en commun des bonnes volontés combinées aux astuces glanées ci et là permet d’obtenir des résultats tout à fait acceptables. Outre les travaux "classiques" une foultitude de chantiers exotiques ou de situations hors-normes pimentent un peu le quotidien. C'est grâce à quelques bricoleurs chevronnés que des solutions originales sont trouvées et mises en oeuvre.

Façonnage d'un plaque de platre

Façonnage d'un plaque de platre

Mise en place de l'installation électrique

Mise en place de l'installation électrique

 

 

 

 

 

 

 

 

Backstage

Si le cœur du chantier actuel est bien la construction du Lab, ceux qui y participent ont besoin de reprendre régulièrement quelques forces. Chaque week-end, deux ou trois personnes ont la charge de préparer les différents repas. Des en-cas maison sont également distribués tout au long de la journée. C'est bien le moins que le Lab puisse faire en rémunération de la disponibilité qu'offrent certains membres pour l'aménagement du lieu.

Tarte tatin

Tarte tatin

Grand opening

Dès novembre 2014, l'Électrolab pourra accueillir ses membres sur une surface d'environ 500m². Pour ces derniers, des locaux de résidence sont en cours de finition. Secrètement, nous espérons même que d'ici la fin de l'année, la moitié des 1500m² seront opérationnels.

4Août/14Off

No more brick in the wall

Posted by Eric

Semaine après semaine, les travaux d'aménagement de l'Électrolab 2.0 se poursuivent. Après des travaux de peinture du plafond, des zones de rangement et de travaux temporaires ont été mises en place, afin que l'Électrolab 1.0 - du moins ce qu'il en reste - serve d'atelier de travail pour bâtir la version 2.0 de cet hackerspace de 1500m² qui nous tient tant à coeur. Petit aperçu des travaux en images.

Wall teardown

Par chance, le local de l'Électrolab n'a aucun mur porteur. Ce qui fait que la réorganisation de l'espace intérieur se fait très naturellement : il "suffit" de détruire les murs qui gênent et construire ceux dont on a besoin. Casser des murs, c'est fun et rapide. Ce qui l'est moins, c'est d'évacuer les gravats. Pour la construction, c'est brique par brique et en conséquence, le rythme est également plus lent que la démolition. Mais ces tâches un peu ardues sont régulièrement ponctuées de batailles de béton bien liquide pour détendre l'atmosphère. Ensuite on rince tout (tous) au tuyau d'arrosage.

Destruction de murs en parpaing

Destruction de murs en parpaing

Stockage des gravats, avant mise en déchetterie

Stockage des gravats, avant mise en déchetterie

 perforateur électrique monté sur bras hydraulique

Astuce Électrolab : perforateur électrique monté sur bras hydraulique


Laserbeam construction kit

Construire des murs en blocs béton se fait habituellement au niveau à bulle et au cordeau. L'Électrolab innove : on monte les murs aidé d'un déligneur laser, c'est tellement plus rapide. Et si on peut faire clignoter le laser au son de la musique, cela fera ambiance disco 🙂

Utilisation d'un niveau laser pour la construction des murs

Utilisation d'un niveau laser pour la construction des murs


Painting on the ceiling

Le plafond du local est formé d'une grande dalle de béton, coulée en plusieurs morceaux. Cette dalle est percée de nombreux petits trous qu'il convient de boucher prioritairement dans les zones d'accueil puis de poncer à la ponceuse à bande avant d'appliquer une peinture au rouleau. Le masticage au couteau à peintre se passe sans difficulté, sauf quand ça dégouline.

Y'a d'la rumba sur terre

Pour mener à bien ces travaux dans l'ensemble du local, de nombreuses actions de déménagement d'une foultitude de matériel sont très régulièrement organisées. Pour la plupart des équipements, un transport à la main, par petit chariot ou par palette convient très bien. Pour les machines outil, dont certaines pèsent près de trois tonnes, c'est une histoire. Depuis environ un an, le lab possède du matériel de roulage adapté au déplacement de machines outil et le kit sera, à moyen terme, encore étoffé pour gérer des situations vraiment délicates. Pendant cette période de travaux, on profite aussi pour faire ma maintenance des machines : ce ne sont jamais des opérations faciiles et les volontaires pour ces travaux exigents ne sont pas si nombreux que cela. En tout cas moins nombreux que les utilisateurs 😉

DeplaceFraiseuse

Déplacement de machine outil

Maitenance du tour SIM T5

Maitenance du tour SIM T5


Here comes the sun

Le local existant disposait déjà de fenêtres mais elles étaient très vieilles, rouillées et plus du tout transparentes. Des fenêtres neuves les remplacent désormais ce qui permet de rendre l'intérieur du lab un peu moins blafard. La lumière naturelle est bien agréable. De l'intérieur on voit mieux le temps qu'il fait ce qui permet de mieux planifier les activités faites à l'extérieur et d'avoir moins le sentiment de travailler dans un bunker.

Remplacement des fenêtres existantes.  Un peu de lumière naturelle !

Remplacement des fenêtres existantes. Un peu de lumière naturelle !


Welcome to the dange
rzone

Dans ce grand chambardement que représente la constuction du lab 2.0, de nombreux équipements et systèmes sont à concevoir. Comme d'usage à l'Électrolab, les membres réalisent la quasi totalité des travaux en respectant les normes actuelles. Pour ce faire, des zones de travail temporaires sont créés afin d'organiser ces différents chantiers. C'est le cas de la zone électrotechnique temporaire, dédiée à la préparation et au (pré)montage des installations électriques.

Zone de montage temporaire pour l'électrotechnique

Zone de montage temporaire pour l'électrotechnique


Participer aux travaux du lab ?

Comme d'usage, les travaux d'aménagement de l'Électrolab 2.0 ont lieu chaque weekend et chaque adhérent se doit d'y contribuer. Pour participer il faut être membre de l'association mais aucune compétence particulière n'est requise. Si toutefois vous possédez l'une ou l'autre compétence, on daignera vous accepter quand même 🙂

Page wiki présentant les prochains travaux, ici.

Pour celles et ceux qui ne peuvent venir nous aider sur place, vous pouvez contribuer d'autres façons. Nous sommes toujours à la recherche de matériels inutilisés (neuf ou occasion)  et ne refusons pas vos dons. D'avance merci pour votre soutien et votre générosité.

2Juin/14Off

Raising our sun

Posted by Eric

Notre parking (également appelé zone de "remise en forme") souffre singulièrement d'un déficit d'éclairage. En dépit de plusieurs interventions pour mettre en place des luminaires en quantité suffisante, on a jusqu'à présent, beaucoup joué de malchance.
Les spots premiers prix – mis en place il y a dix-huit mois – ont plusieurs inconvénients : ils ne sont pas vraiment étanches, ne sont pas adaptés au branchement d'un câble de forte section, et évacuent très mal la chaleur des lampes halogènes. Si de surcroît on ne fait pas l'effort de payer 8 EUR pour une ampoule crayon de marque, le changement d'ampoule peut se planifier tous les dix jours! Sans compter qu'il faut grimper à chaque fois en haut de l'échelle pour changer ces &#$ù%¤¿ d'ampoules.

 

Pas mieux
L’effort d’acquérir pour les projecteurs du parking des ampoules de marque est donc consenti. Mais c'est peine perdue : les tares intrinsèques des luminaires font que les filaments de tungstène ont certes une durée de vie accrue, mais qui n'est toujours pas en rapport avec ce qui est écrit sur l'emballage! À un moment donné, on se dit qu'à part investir dans des luminaires sérieux, il n'y point de solution valable. En effet, ces derniers temps, les déchargements de camions se faisaient la plupart du temps en éclairant la scène à l'aide des phares des voitures présentes. Cette obscurité chronique de notre parking devient pénible à la longue.

 

Led it be
L'éclairage à leds, c'est moderne et performant, c'est ce qu'il nous faut. Mais comme toujours, il y'a les produits d'appel à prix très attrayants, et les produits « pro » qui restent diablement coûteux. Vu la taille du parking, l'éclairer en son intégralité requiert au bas mot cinq ou six projecteurs à leds de 100W. En effet, outre le fait de servir à garer des véhicules, bon nombre d'expérimentations hors normes s'effectuent à l'extérieur sur ledit parking, dès que les températures extérieures le permettent. La découpe de bois, le lavage d'objets à grandes eaux, le primo-nettoyage de moquettes, les essais de fonderie mais aussi la tentative (avortée) de nettoyer un filtre d'aspirateur sont des travaux qui, s'ils sont effectués le soir en semaine, requièrent un éclairage conséquent. Juste un petit aparté concernant le nettoyage du filtre d’aspirateur complètement bouché : au premier coup de soufflette d'air comprimé tout est devenu blanc et la poussière ultrafine ne retombait pas! Conséquence : deux heures de lavage au karcher des murs, sol et véhicules pour que 200m² de parking retrouvent un aspect acceptable. Mieux vaut remplacer le filtre colmaté par un exemplaire neuf 🙂

 

Yello summertime
En conséquence, pour éclairer brillamment à l'aide de projecteurs à leds de qualité ces expérimentations réussies et ces échecs peu avouables, il faut compter environ 2 000 EUR de luminaires. Vu comme cela, l'éclairage à leds n'est peut être pas une idée aussi lumineuse que cela. Les lampes de poche – certes rechargeables – ne sont pas prêtes d’être rangées !
C'est à ce moment précis qu'un membre de l’association se manifeste en indiquant qu'il lui est possible de récupérer immédiatement un lampadaire d’extérieur neuf au sodium si le transport de l’objet est organisé dans la journée. En effet, ses dimensions et poids interdisaient tout déplacement via les transports en commun. L'ampoule requise est approvisionnée, ce qui permit de procéder à l’installation du luminaire : ça y est, nous avons notre soleil !

Raising_our_sun_698

 

Ce projecteur éclaire à lui seul la moitié du parking. Les anciens luminaires au sodium encore fixés aux murs du bâtiment longeant le parking sont également en cours de restauration : le nettoyage des gamelles et des réflecteurs, la mise en place de nouvelles douilles en céramique, le remplacement des ballasts et l'acquisition d'ampoules au sodium de 150W est en cours. On espère qu'avant l'été, l'ensemble du parking sera dignement éclairé à l'aide de luminaires de qualité, inondant de leur halo jaune typique notre parking qui si souvent nous sert de zone de travail pour expérimentations spéciales.

 
Raising_our_sun_781
 

La production en série, ce n’est pas ici
L’Électrolab est un lieu de création particulièrement adapté à la conception et réalisation d’objets ou dispositifs spéciaux en un seul exemplaire à fins de prototypage ou pour un usage très spécifique. En effet, une large palette d’outils, d’équipement ainsi qu’un peu de stock de produits semi-finis permet très vite de passer de l’idée à la réalisation.
A contrario, la réalisation d’objets en série cadre mal avec les moyens disponibles car cela bloque pour de longues heures les outils et équipements – souvent disponibles en un seul exemplaire – qu’il convient de partager entre tous les membres. Pour que la disponibilité des équipements du lab reste maximale, les membres sont vivement encouragés à externaliser toute production en série.
Ce mode de fonctionnement qui promeut l'exemplaire unique plutôt que la série va se développer au gré de l’accroissement du nombre de membres. Si quelques outils et équipements sont effectivement disponibles en plusieurs exemplaires au lab, privilégier la diversité plutôt que le nombre d’outils identiques reste le maître mot. Cela va de pair avec le fait que bon nombre de membres investissent à titre personnel dans l’acquisition d’outils classiques ou exotiques, qu’ils amènent sur place occasionnellement, venant ainsi compléter efficacement l’équipement natif du lab.

 

Oh eau !
Le projet décrit ci-après est typiquement dans la veine du prototypage rapide précédemment évoqué. L’Électrolab a déjà conçu l’année dernière un prototype de distributeur de médicaments qui est régulièrement utilisé par celui pour qui il est destiné. Distribuer automatiquement des pilules, c’est bien, mais pour les avaler, encore faut-il pouvoir boire un peu d’eau. Si jusqu'à présent, c’était une simple paille longue qui était mise en oeuvre, l’utilisateur a demandé de disposer d’une paille électrique !
Concevoir un tel objet est tout à fait dans les cordes de l’Électrolab. Après sélection du matériel déjà disponible au lab et approvisionnement des éléments manquants, il aura fallu à peine une journée pour réaliser ce premier prototype. Il s’agit en fait d’une simple pompe miniature pour liquides montée dans un boitier électrique du commerce. On ajoute à cela une alimentation secteur basse tension récupérée, trois mètres de tuyau silicone maintenus par un col de cygne pour micro et la fabrication d’une pédale supplémentaire, grâce à un jeu de construction pour enfants. Pour mettre en œuvre la paille électrique, il suffit de plonger le tuyau « aspiration » dans une bouteille d’eau ou de boisson quelconque. Le tuyau « refoulement » est placé près de la tête de l’utilisateur : il peut ainsi en attraper l’extrémité avec la bouche. La paille électrique se met à fonctionner dès que l’on appuie sur la pédale ad-hoc. Dès que l’on relâche cette dernière, l’écoulement s’interrompt.
À noter que le système ne nécessite aucun amorçage manuel : la pompe sélectionnée est auto aspirante, ce qui simplifie grandement la mise en œuvre de l’objet par les aidants.

Paille_électrique_761 Paille_électrique_759

Dès le prototype réalisé, il a été possible d’effectuer un essai au domicile de l’utilisateur. La paille électrique a immédiatement été opérationnelle, même si dans cette première version, le débit a été jugé un peu trop faible. Qu’à cela ne tienne : dans les prochaines semaines, on prévoira la réalisation d’une version plus performante. Mais d’ores et déjà, ce petit appareil simplissime facilite l’hydratation à la demande d’une personne à mobilité réduite.

11Mar/14Off

Move your lobby

Posted by Eric

Après les travaux d'aménagement provisoires d'une salle projets/workshops, le week-end dernier a été l'occasion de mener une opération différente mais complémentaire aux travaux de construction. Le lab ayant des moyens très modestes, la récupération d'objets et de matériels a toujours été une activité essentielle de l'Électrolab. Au gré des différentes opportunités, les membres ont pu se forger une petite expérience dans l'organisation logistique de telles actions de récupération. Ce qui fait que même une « opex » d'envergure – telle celle du week-end dernier – qui s'est déroulée sur soixante heures non-stop et a mobilisé plus de trente membres, se prépare désormais avec sérénité en une bonne semaine.
Et le jeu en valait la chandelle, puisque 150 m³ de mobilier de bureau et de matériels en bon état ont été récupérés. Du hall d’entrée au sous-sol, en passant par les bureaux et les coins repas, tout, absolument tout se devait d'être évacué des 1 000 m² de surface utile, laissés libres par une entreprise en cours de déménagement.

Petit aperçu des meubles et matériels récupérés Petit aperçu des meubles et matériels récupérés

 

Créa-tifs
Pour compléter le rose du sol, dont il reste encore de grandes surfaces à rénover, les nouveaux meubles de l’'Électrolab récupérés le week-end dernier, sont de couleur gris clair avec des touches de violet, ce qui paraît-il stimule la créativité. Cela étant, si les liserés des meubles avaient été de couleur vert pomme ou orangé, on n’aurait pour autant pas refusé de les récupérer 😉 . Toujours est-il que cette opération de récupération menée tambour battant, permet de doter l'ensemble du lab 2.0 d'un mobilier moderne tout à fait dans l'air du temps. Les participants de cette grande transhumance peuvent être satisfaits du résultat obtenu grâce à leur engagement. Certains n'ont pas ménagés leurs efforts et auront besoin de la semaine pour récupérer!  Peut-être que dix personnes supplémentaires impliquées dans cette opération auraient permis de solliciter un peu moins les organismes les plus engagés. Mais ce n'est que partie remise pour celles et ceux qui n'ont pu se rendre disponible. Car la bonne volonté des membres est à nouveau sollicitée : les inscriptions pour les travaux des samedi 15 et dimanche 16 mars sont d'ores et déjà ouvertes.

Les projets actuels
Bon nombre des articles de ce blog font référence à l’organisation, l’aménagement et au développement du lab en présentant l’activité générale et les faits majeurs des derniers jours. En ce moment (et pour très longtemps encore), LE projet qui implique tous les membres, c’est la construction de l’Électrolab 2.0 très régulièrement évoqué ici. Bien que cet objectif soit ambitieux et donc consommateur de temps, les membres mènent concomitamment à cette activité phare, de petits ou grands projets personnels. Nous n’en citerons que deux, débutés cette année : la fonderie  et les matériaux supraconducteurs. La liste « complète » – à défaut d’être exhaustive – se trouve ici. Aujourd’hui, pour ces deux projets comme pour tant d’autres, leur réalisation se fait avec des moyens relativement modestes. Mais leurs concepteurs savent que ce n’est qu’une question de temps. Les moyens accrus que l’association mettra à leur disposition dans les prochains mois – grâce l’extension des locaux – stimule dès à présent leur créativité et leur ambition. Quand un jour de semaine, à une heure du matin, l’atelier mécanique est bondé, car des membres tournent, fraisent, usinent, percent et assemblent des pièces simultanément, il n'est pas difficile de se convaincre que l’agrandissement des locaux sera véritablement salutaire pour satisfaire tous ces bricoleurs.

Les visiteurs (du mardi)
Que l’on soit débutant ou expérimenté, il y a à l’Électrolab, matière à se divertir dans divers domaines techniques et à rencontrer des personnes ayant des centres intérêts similaires. Toutefois, ce blog, la mailing-list, les comptes-rendus de projet et les articles thématiques présents sur le wiki ne sont représentatifs que d’une part minime de l’activité réelle. À ses débuts comme aujourd’hui encore, le lab se vit plus qu’il ne se lit. Et seule une visite des lieux vous permettra d’apprécier la véracité de cette adage. Les visites sont organisées le mardi soir, sur inscription exclusivement, et il y a une liste d’attente. Si cela vous intéresse de nous rencontrer, manifestez-vous comme expliqué sur la page contact